BIENVENUE SUR AUSTRALE EN BALADE

Merci de passer quelques instants avec nous et de partager ainsi nos émotions , nos joies et très rarement nos colères ou nos soucis car " à chacun les siens ! " .
Je suis pour le partage des bonnes choses uniquement .

ACTUALISATION  LE  6  JANVIER  2017

POUR ALLER VOIR L'ACTUALITE , 1 CLIC SUR LA PHOTO

Ou sommes nous ?                              En Nouvelle Calédonie .

Nous sommes arrivés à Beautemps-Beaupré , un lagon inhabité .
Un jour de repos et nous sommes partis pour Ouvéa .
La situation de la NC dans l'océan pacfique 

Les flèches rouges indiquent notre navigation en 2016 

La Nouvelle Calédonie . 
Merci le petit futé et Wikipédia .
La Nouvelle-Calédonie se distingue notamment par une biodiversité d'une étonnante richesse et originalité. Le taux d'endémicité est le plus élevé au monde

Le Cagou
 
L’immensité de son espace maritime (1 740 000 km²) et la superficie de son lagon (24 000 km²), le plus vaste lagon du monde d'ailleurs , témoignent encore de l’étendue d’un pays inséré au cœur d’une zone naturelle, économique et politique éminemment stratégique :
 le Pacifique .



Le caillou

Si l’île est surnommée le Caillou en raison de ses ressources en nickel, les indépendantistes lui préfèrent le terme Kanaky, qui signifie « la terre des Kanaks ». La nation kanak a par ailleurs un drapeau dont les couleurs résonnent comme autant de symboles ethniques et politiques : vert à l’image de la nature luxuriante, rouge comme le sang de ce peuple fier et ardent, bleu comme l’horizon où s’unissent ciel et mer. Au centre du drapeau, un soleil, transpercé de la flèche faîtière qui représente l’histoire et l’âme de l’île.

L'histoire de la NC ( aussi Nickel et Coquillages ) est depuis toujours agitée .
Et pour cause ce fut une colonisation de peuplement , à la différence de la Polynésie 
( Réflexion du doudou dit " le cerveau " ! )

En 1880
Peuplé depuis au moins 3 200 à 3 300 ans, l'archipel était habité avant l'arrivée des Européens par des Mélanésiens aujourd'hui appelés Kanaks qui signifie " Hommes " en polynésien .

-Septembre 1774 > Découverte de l’île par Cook à bord du " Resolution " .
- 24 septembre 1853 > Napoléon III prend possession de l’île 
-1860 > L’île devient une colonie autonome
- 1864 > Installation d’un établissement pénitentiaire à Nouville.Les premiers colons débarquent
-19 juin 1878 > Ataï, un chef de village, mène la révolte contre les colons pendant sept mois       dans la région de La Foa et Bourail (côte Ouest).
Ataï sera finalement décapité par des Kanaks de Canala armés par les Français. Sa tête sera envoyée au Musée de l’homme !!!!! C'est sanglant !


- 1880 > La société Le Nickel est fondée (SLN).
- 1894 > Colonisation agricole , le bagne a été fermé 

-1917 > Révolte kanake près de Koné.
- 1925 > Dernière vague de colonisation rurale.
- 12 mars 1942 > 17 000 soldats américains débarquent sur l’île(comme au Vanuatu )
- 1945 > Création d’un siège de député et droit de vote pour certains autochtones.
- 1946 > La Nouvelle-Calédonie devient territoire d’outre-mer.
- 1953 > Création de l’Union calédonienne (UC).

-26 juillet 1957 > Droit de vote pour tous les Kanaks.( AH oui un peu après le droit de vote pour les femmes en France en 1945 !!!!)

-1972 > Les anti-autonomistes sont vainqueurs des élections.
-1976 > Loi accordant une autonomie partielle.

 -Mars 1982 > Les indépendantistes accèdent au pouvoir territorial et Jean-Marie Tjibaou devient président du Conseil du gouvernement.
                                          L'année 1988 a été très mouvenentée 

- 22 février 1988 > Un groupe d’indépendantistes attaque 22 gendarmes à Poindimié.
- 22 avril > Un autre groupe indépendantiste donne l’assaut à la gendarmerie de Fayoué sur l’île d’Ouvéa.


 -26 juin 1988 > Jacques Lafleur et Jean-Marie Tjibaou signent les accords de Matignon 
- 4 Mai 1989 Djubelly Wéa, membre du FULK, assassine Jean-Marie Tjibaou et Yeiwéné Yeiwéné à Ouvéa.

-Novembre 1998 > Référendum sur l'autodétermination accepté à 80%.

-2014 - 2018 > Possibilité d'organisation d'un référendum d'autodétermination comme stipulé dans les accords de Nouméa signés en 1989

                 Et il n'a toujours pas été organisé ce référendum .... C'est le suspense .

                                                                     

La société Kanack 


L’homme dans l’univers kanak n’est rien en dehors du groupe et un groupe ne peut se développer qu’à partir d’une terre. Etre exclu de l’un ou de l’autre est alors vécu comme un châtiment terrible…
Je pense que c'est un peu pareil au Vanuatu et au Fidji .

Le Grand Chef est à la tête du district, qui compte plusieurs tribus.
Une tribu est, quant à elle, composée de plusieurs clans, eux-mêmes issus du même ancêtre.

. La fonction du Grand Chef est (normalement) héréditaire. Seuls les hommes de la lignée directe peuvent hériter de cette charge, mais cela peut être remis en question. La société kanak, où le dialogue tient une place prépondérante, offre en effet une marge de manœuvre importante.

Autre personnage important : le sorcier, censé commander et interpréter les éléments naturels ou dispenser la maladie et la mort, qui était et reste un personnage redouté Eh oui !

La famille Kanack 

La famille Kanack constitue un clan à elle seule. Ainsi la naissance d’un enfant est-elle plus considérée comme le fruit du clan que la conséquence de l’union entre une femme et un homme. Une mère qui donne naissance à un enfant accomplit son devoir envers le clan du mari .

Le rôle du père se limite à celui de géniteur. Il n’intervient ni dans l’éducation de l’enfant, ni dans sa vie quotidienne.

 La mère a des devoirs jusqu’au sevrage de l’enfant. Elle laisse ensuite son éducation aux mains des grands-mères et des tantes.

 Le personnage masculin essentiel de la famille clanique est le frère de la mère : l’oncle. C’est lui, en tant que « père », qui reconnaît ses neveux et ses nièces comme issus de son sang et garants d’un prolongement de sa lignée dans l’avenir. 

La population de La Nouvelle Calédonie .
270 000 Habitants dont 65 % vivent à Nouméa .

-Les Kanacks environ 100 000 habitants soit 39 % de la population .
 La natalité Kanack très forte avant , est en baisse actuellement .

-Les « Européens » : 73 199 personnes soit 30 % ( les descendants des anciens bagnards ou caldoches , des irlandais , des italiens , des pieds noirs ....) 

-Les Wallisiens de Wallis et Futuna 20 000 soit 8% ( Beaucoup sont installés à Ouvéa ) 

-Les " Calédoniens " ou métis 20 000 soit 8 % 

-Les " Autres " ou néocalédoniens 12 000 soit 5% 

-Les asiatiques 8 000 soit 3% 

-Les polynésiens 5 000 soit 2% 

-Les Nivans 2 000 soit 1% 

Ce logo permet d'aller à la rubrique suivante = Actualités