Octobre 2016

6 Octobre 

L'avitaillement terminé , nous quittons Port Vila .

Et nous avons trouvé des produits français (de la vraie bagette , du paté correct, des conserves , des crèmes déssert ) .
Cela fait plaisir après presque 2 ans passés dans des pays anglophones .
Petit souvenir ému quand mème  pour " le camenbert français au lait cru de Normandie " d'Auckland fait parfaitement à point et vendu en solde car pour les Néozélandais il sentait trop mauvais et été déclaré immangable donc .

Nous allons mouiller tout au fond de Havannah Harbour au nord ouest d'Efate .

Un gros voilier cycloné lors du passage de Pam , il y a 2 ans  .

7 Octobre

Nous changeons de mouillage et allons du coté de l'île Lelepa .

Pauvre sirène , le puritanisme stupide lui a couvert les seins !

La plage en face d'Australe est un lieu de picnic pour un hôtel qui est dans Havannah harbour .

Cette sirène est peinte sur la porte des toilettes .

8 Octobre 

Nous partons pour Epi avec un bon vent poussant .

Un beau thon obèse ou  " bigeyes " en anglais .

Il dépasse de l'évier cette fois .

Depuis que nous sommes arrivés au Vanuatu nous péchons uniquement des petits thons .
Nos amis , eux , ne pèchent rien du tout .
 Le gouvernement a vendu ses droits de pèche à Taiwan qui ratisse à fond les eaux nivannes.
C'est à cause d'eux , parait-il , que le poisson se fait rare .

Pauvre pècheurs locaux !

Arrivée à Epi juste avant la pluie et surtout pour une fois juste avant la nuit .

Les noms écrits en bleu sont ceux des provinces 

10 Octobre 

Après une bonne journée de pluie ... tant attendue !

Nous esperions une bonne et grosse pluie nettoyeuse pour Australe . 

Les scories noires de Sulphur Bay s'incrustent encore partout .

 Hier nous l'avons eu cette pluie .

 

Et aujourd'hui il fait très beau .

Nous sommes à Lamen Bay ou il y a un Dugong ou lamentin très " Friendly " disent les guides de navigation .

Qu'est ce qu'un Dugong ? encore Wikipedia Merci 

Le dugong ( du malais duyung) est une espèce de mammifère marin au corps fuselé, vivant sur les littoraux de l'océan Indien et de l'océan Pacifique ouest. 
 C'est l'une des rares espèces de mammifères filtreurs, c'est-à-dire se nourrissant en filtrant l'eau et le sédiment superficiel (à la différence des cétacés à fanons qui se nourrissent en pleine eau).
Ce mammifère marin herbivore, appelé aussi vache marine ou halicore, caractérisé par une dent allongée à l'avant de la face, mesure 3 à 4 m de long .
Il peut atteindre 500 kg.

Son museau se termine par une sorte de petite trompe élargie, et il possède une paire de petites défenses, peu visibles. 
Il vit jusqu'à 70 ans.

La nageoire caudale du dugong, contrairement à celle du lamantin en forme de palette arrondie, est de forme triangulaire et présente un sillon médian. Elle ressemble en cela à la queue des cétacés.
La maturité sexuelle pour un dugong a lieu aux alentours de 10 ans. 
La femelle a un " petit " tous les 4 à 5 ans. Après une gestation de 12 à 14 mois, elle met bas un seul petit , façon de dire , qui mesure 1,20 m, pèse 20 à 35 kg et ne sera sevré (fin de la lactation) que 18 mois plus tard.
Tout cela n'aide pas à la preservation de l'espece !

Ces animaux broutent la végétation se trouvant sur les fonds peu profonds et généralement très près des côtes où ils vivent.
 Un adulte a besoin de 30 à 40 kg de nourriture chaque jour.
 Il contribue cependant directement à l'épanouissement des fonds marins car la végétation prospère plus rapidement après son passage. Il contribue aussi au brassage des fonds marins ce qui favorise également le développement de la faune locale.

Et nous avons vu ce dugong .
Par contre il bouge beaucoup et est rarement là ou on l'attend !

Merci le doudou d'avoir ramé ( pour rien !) à la poursuite du dugong baladeur .

En fait il est venu à coté du bateau .

 Au moins Australe ne bouge pas lui !

J'ai fait quand mème quelques photos de ce dugong .

J'ai passé mon appareil photo au doudou car il était monté sur le balcon .
Et voila le résultat ... Je le regrette bien fort !
Ca c'est la jolie queue du dugong .

Juste une petite photo alors que l'on a vu son dos et sa belle queue de sirène .

Puis nous quittons la baie malheureusement car le vent va tourner au sud .
Et dans ce cas elle ne sera plus un bon abri .

Changement de temps à cause d'un orage .

Nous allons dans les Maskelines , mouiller devant Ui Island , bien à l'abri .

Les Maskelines sont un ensemble d'îles au sud est de Malekula .

Des gens en pirogue viennent nous proposer des fruits et des légumes .

Des bananes , des concombres , des pamplemouses et des papayes ( popo en bislama )

Une jolie goélette  se met aussi à l'abri .

11 Octobre

Un petit paradis harmonieux au réveil :
 Le silence est troublé seulement par des chants d'oiseaux .

Il faut être levé très tot ( 5H40 ) pour pouvoir prendre ces photos .

Plus tard le vent se lève et l'eau est toublée par des vaguelettes .

Ca y va la natalité !
1 an , peut être moins , sépare les petites filles .

Un bon petit vent et du beau soleil , c'est le moment de faire de l'annexe à voile .

Je rève d'une plage sans village 

Pour trouver des coquillages .

Je l'ai eu ma plage mais je n'ai pas trouvé un seul coquillage .
C'est normal il y a la barrière de corail devant et ils sont tous là .

Les lumières du volcan d'Ambrym qui est à 30 miles environ .
Au secours , il nous reste encore des cendres du volcan de Tanna à nettoyer .

12 Octobre 

Balade à la recherche de coquillage .

Par contre j'ai trouvé des pierres ... Je reviens toujours les poches remplies de trésors à trier au retour car sinon Australe n'avancerait plus .

Un nautile malheureusement cassé pour être mangé .

Je l'ai laissé bien sur .

Récolte de la balade

Des graines .

Du quartz veiné .

Le temps change rapidement ici .
Pirogue à voile à la livarde un peu trouée .

Nous allons visiter le village de Maurice .

Dans ce village , il y a une vingtaine de personnes .

Et une église : prébystérienne très moche car en parraings donc pas de photo !

Après la fleur , pousse des graines qui se mangent .

La maison de Maurice est faite , à la base , en torchis 

Et il fait beau de nouveau , c'est mieux pour les photos .

Un séchoir à coprah .

13 Octobre 

Départ pour Gaspard Bay 

Avant d'arriver à Gaspard bay des tout petis dauphins nous font un spectacle .

Nous les avons suivi et donc vu de dos seuleument et de trop loin  .

14 Octobre 

A Gaspard bay il y a " plenty  of dugong " m'a dit Janet , de la belle goélette américaine .

Et Australe

J'ai ramé à la recherche des dugongs .
 j'en ai vu mais de si loin et l'eau était très trouble .

15 Octobre 

Nous allons à Port Sandwich sur l'île de Malekula ou Malakula ( sur la carte )

Il y a une rivière navigable au fond de la baie .
Qui dit rivière dit expédition en annexe à voile bien sur .

Le temps n'est pas super et la rivière très vite encombrée de branchages partout .

Toutes mes graines .
De quoi affoler toutes les " Bio- sécurité " du monde !

Mais elles ne quittent pas le bateau ... donc pas de problème .

16 Octobre 

Nous allons faire un tour à terre .
Et nous faisons la connaissance de Rock et de Noëlla qui accueillent les marins .

Je n'ai pas osé prendre des photos d'eux , pas encore .
Le doudou discute et leur chat " Napoléon " a l'air d'apprécier sa compagnie .

Nous repartons les bras pleins de pamplemousses , de choux canaks et de tomates cerises .
Et j'ai échangé quelques livres car il y a une énorme bibliothèque aussi .

L'après -midi , sous la pluie ( un peu masos les doudous !) nous retournons à terre nous promener .

Eux , ils se protègent au moins !

Nous sommes allés voir le monument pour les martyrs de la colonisation d'après Rock .
Mais le doudou est intrigué car il n'y a pas d'inscription .

C'est peut être un amer ( un repère ) pour les bateaux .

Malekula est aussi l'île ou le cannibalisme s'est perpétué le plus longtemps .

Et juste avant de repartir le doudou voit un superbe tambour dressé qui a eu de l'usage .

Il y a encore le baton pour taper dessus .

Grâce à Rock ( notre Wiikipédia local )nous avons une explication sur ce totem .

Pour célébrer les 300 ans de l'arrivée du Capitaine James Cook à Port Sandwich ( c'est lui d'ailleurs qui a donné ce nom à cet abri )

 il y a eu une fête et ce totem a été fabriqué pour l'occasion .

 Il est " tabu " c'est à dire qu'il ne faut pas le toucher et encore moins s'en servir .

17 Octobre 

Le temps s'est un peu arrangé donc nous en profitons pour aller au village ou quartier général comme dit Rock

Des pirogues nous apportent des citrons , des mandarines , papayes ....

Par gentilllesse .... pour partager .

Il ne faut surtout pas émettre un désir car le lendemain c'est un sac plein .

Ce fut le cas des citrons .

99, 99 % des nivans sont merveilleusement gentils et souriants .

Ces jeunes filles reviennent du jardin , chargées de leur récolte .

Le bermuda dans un village est très exceptionnel , mais il couvre les genoux quand mème .

La propriétaire très fière , se met devant sa maison .

Paisible la vache à coté des tombes !

Ce totem a été fait par Antonin pour une circoncision .

Un immense banian .
Et le petit carré rouge c'est le doudou au pied de cet immense banian !

Non il n'a pas rétréci au lavage mon doudou !

Nous sommes rentrés à l'intérieur .

Il parait que c'est un bon abri anticyclonique !

Au village 

Un panneau pour protéger entre autre les dugongs ... que les nivans mangent .

C'est " Tabu " de tuer un dugong .

Ils ne le savent pas tous ... dommage .

La signature est étonnante .

Que vient faire le tourisme la dedans !

C'est la protection de LEUR environement avant tout  !

Pour que leur arrières petits enfants voient des dugongs aussi .

Enfin si le tourisme aide à la conservation des espèces menacées pourquoi pas .

7 petits cochons viennent de naître .

Après ils sont tous tombés .

Ils ont encore les yeux fermés .

Un de ces adorables garconnets se transforma en tortionnaire pour oisillons

Il voulait les garder dans le nid donc il tapait dessus dès qu'un oisillon essayait de partir ... le pauvre .

Encore un petit blond .

Fenètre en clairevoie très originale .

Nous allons voir Rock et sa femme Noëlla , nos " wikipedia " vivants .
Le rainbow store .

Les charnières sont " increvables " 
Elles sont faites avec des morceaux de pneu !

Ils sont formidables et je ne veux pas partir sans avoir de photos d'eux .
Nous pourrions passer des heures à les écouter  .

Tout est fait pour que nous nous sentions bien chez eux .

Grand merci à vous Noëlla et Rock .

18 Octobre 

Pendant notre promenade hier une femme , Odilia , nous a emmené sa maison .

Sa mère , aveugle , nous a chanté des chants de cérémonies coutumières . C'était très intéréssant .

Et pendu sur le mur , ce sac .

Nous quittons à regret Port Sandwich et continuons notre avancée vers le nord de Malakula .

Le doudou pèche un petit thon portion .

Arrêt pour la nuit à Crab bay .

19 Octobre 

Nous péchons une belle dorade .

La dorade corryphène se défend beaucoup plus qu'un thon .

En la préparant , je me suis rendue compte qu'elle était pleine de tout petits vers .
 cela ne donne pas envie de la manger .

Nous arrivons à Vao .

Vao est une île toute petite ou vivent entre 2000 et 3000 personnes réparties en 6 villages .
La religion catholique est la seule religion ( fait très rare aux Vanuatu ) très présente dans la vie locale .
Il y a sur des chemins interdits aux femmes ... nous n'avons pas très bien compris pourquoi .

Mais d'après mes lectures , Il semblerait que les menstruations et les accouchements soient des moments de la vie de la femme qui la rende impure .D'ailleurs pendant ces moments , les femmes doivent rester dans des cases spéciales .

C'est vraiment une affreuse société machiste !

En plus pour les hommes , leur cochon est plus précieux que leur femme .

Les cochons ont des dents en ivoire eux !

Je me demande si je vais encore parler à un nivan ou lui faire un sourire !

Une jolie nivan , Cathy ,  vient nous voir . 

Visite de Vao , l'île qui a perdu son authenticité à cause du tourisme .
Mais nous ne le savions pas .

Ils ont eu un petit paquebot " le soreal " avec 200 visiteurs qui ont payé pour avoir la totale :
photos , dances , ateliers des diverses activitées  , tour cuturel cannibal ! etc .

Nous allons voir le chef , nous lui donnons un cadeau .

Puis, à l'entrée du village , je fais le geste d'ouvrir mon sac à dos et là Bernardin perspicace  , me dit " il faut payer pour faire des photos "
Très étonnée car c'est la première fois que cela nous arrive , je n'ai retenu que le verbe payer   .

 Je ne veux pas payer pour prendre des photos !

D'après le doudou il faut payer parce que nous n'avons pas demander la permission au prêtre . 
Mais ou est ce prêtre ? je suis tout à fait d'accord pour lui demander cette permission .
Aie ça commence mal .
Comme dit encore le doudou , ils emploient les mème mots mais ils n'ont pas la mème signification .

Nous arrivons dans le NAZARA du village et là il me dit " tu peux prendre des photos "

Le Nazara est l'endroit ou les hommes font leur cérémonies interdites aux femmes aussi !

Je suis tellement surprise que mes photos ne rendent pas du tout la beauté du lieu .

Un Banian 

Des tambours 

Des pierres érigées 

Et une belle clairière .

Visite d'un autre village et d'un autre sculpteur surtout .

J'ai commis l'erreur de leur dire que je suis interressée par des sculptures donc nous faisons la balade des points de ventes uniquement .

Ces femmes fabriquent des épuisettes ou des nasses .

Puis nous sommes passés dans un autre nazara ou je n'ai pas eu le drroit de prendre des photos ... compliqué tout cela !

Il y avait un gros tas de pierres qui a servi de table pour les repas des cannibales !

Les villages , enfin ce que l'on a bien voulu nous montré , sont très propres .

Ici arrêt pour une vente de coquillages , présentés dans un carton rempli de très grosses blattes .
Quel courage j'ai eu en fouillant dans ce carton ... beurck ! 

Une cage pour une perruche .

20 Octobre 

Nous quittons Vao .
Bernardin vient nous voir .

Son ancre .

Nous partons pour Espirito Santo , à la grande ville de Luganville .

21 Octobre 

Nous sommes mouillés en face d'un "resort " boat friendly " 
= nous vous accueillons et vous proposons des services .

Super nous sommes allés porter notre linge et avons pris leur wifi qui est pas mal .

Pour faire ce bureau , ils ont du couper cet arbre ... quelle belle idée de l'avoir transformé ainsi .

Pour la salle du restaurant , ils ont fait la mème chose mais je n'ai pas réussi prendre une bonne photo !

23 Octobre 

Nous devenons des grands pécheurs .

A chaque sortie un poisson .
Cette fois-ci une dorade arrive dans l'évier .

Port Orly juste pour la nuit .

Dommage le mouillage est beau et en plus il y a un " blue hole " soit un trou bleu pas loin qui d'après les photos a l'air très beau .

25 Octobre 

Arrivée à Santa Maria ou Gaua  , la première île des Banks

 Le village de Lakona qui n'a aucune liaison routière . Leurs seuls contacts avec le monde extérieur sont les bateaux qui mouillent dans la baie .
Ils sont heureux de nous recevoir , c'est merveilleux pour nous .

Une carte a été faite en 1888 , elle ressemble tout à fait à la photo statelite de Google ... impressionnant

Nous avons mis l'ancre aux environs de la flèche 

Nous avons de l'aide pour monter l'annexe sur la plage .

Nous sommes accueillis par Chief John et sa femme Susan et un de ses trente petits fils .

Chef John est un super chef de chef si nous avons bien compris . 

C'est la maison du chef ou Susan n'a pas le droit d'entrer .

C'est lui qui a sculpté ces statues dans de la fougère arborescente .
Un homme et 2 femmes ... alors qu'il en a qu'une !

Les rèves des hommes sont universels !

Les seins ....

Tombent bien bas !

Quant à la fougère arborescente , il y en a une juste à coté de la case .

Les pierres qui sont devant la maison sont très importantes .
Elles symbolisent l'interdiction d'entrer .
Et le futur chef doit présenter un cochon sur une pierre pour devenir chef .

Une "rue " ombragée !

A l'entrée du village , un grand banian entoure un cocotier qui pousse en hauteur le pauvre , pour pouvoir vivre .

Susan nous montre le chemin pour aller voir le petit village en hauteur , celui de son fils .

Il est caché dans la végétation .

Ca cogne là haut , mais ils ont une belle vue .

La cloche pour prévenir quand un bateau arrive .

Des ananas poussent au pied des habitations .

Chic on va bientot nous proposer des ananas pour le " trade " .
Le trade c'est de l'échange .
Des fruits et légumes contre des choses que nous avons acheté pour eux .
Du savon , du fils de pèche , des piles , des allumettes , des pinces à linge etc .

Une fleur sur le sable très noir .

Et la graine .

L'aprés midi nous allons visiter l'autre coté de la baie .

Des résurgences d'eau douce dans le sable .

Cette eau bien filtrée est une providence pour les villages  .

Elle sert à boire .

Elle sert à laver le linge .

Nous arrivons dans un village .

La maison du conseil .

Nous visitons le village avec André qui parle très bien français .

Disposition en terrasse .

L'hopital du dispensaire .

Un beau dispensaire offert par l'Australie .

Comme je suis très mauvaise langue je vais rajouter ... en échange de quoi ?

Je voulais prendre une photo d'Australe avec une maison en premier plan .

Chic c'est fait .

C'est un garde-manger exterieur nous a dit André .

Ces sources d'eau fraiche ont un grand débit .

André va remplir sa bouteille .

Içi c'est une rivière d'eau douce .

26 Octobre 

Nous quittons ce bel endroit et ces gens intéréssants et très accueillants .

Nous allons leur dire au revoir .

Le briquet du chef .

Nous allons pas très loin : à Buschman bay .

Mème de loin , on dirait ....

Un prépuce !

Et en se raprochant , il n'y a pas de doute !

Cette photo pour les presbytes ... justement .

A part cela , une protestation à propos des cartes .
Elles sont totalement fausses ! 
Les cartes de Maxi sont très chères et fausses ce qui ne devrait pas aller ensemble .

Nous naviguons sur la terre !

27 Octobre 

Nous avons la visite du chef Richard .

Il nous propose une démonstration de " water music ".
Nous acceptons car c'est pour nous seuls et totalement improvisé .

Elles se sont installées dans la rivière et ....

Nous avons été complétement impressionnés .
Elles réussissent à produire des sonds profonds , c'est magique .

Ca remue de l'eau en tous les cas et demande bien de l'énergie !
La femme de Richard est la chef de la "Water music " .
Elle nous fait une demonstration en solo .

Grand bravo et Merci beaucoup , nous avons beaucoup aimés .

Après , elles ont voulu se faire prendre en photo devant l'annexe .

Puis nous avons proposé au chef et à sa femme de venir au bateau .
Ils sont montés à bord et ont visité Australe .

Ensuite nous sommes allés les voir dans leur village .
Nos occupations mondaines sont très actives .

Le temps s'améliore un peu , nous partons faire une balade en annexe à voile .

Nous visitons un petit village vide qui semble abandonné .

Nous rentrons juste au coucher du soleil et nous avons encore vu le rayon vert .

28 Octobre 

Nous allons dire au chef Richard que nous partons .
Marc lui montre comment réparer sa pirogue avec la bombe de caoutchouc .

Malheureusement il a plu cette nuit et donc la coque de la pirogue est humide .
Marc aurait préféré le faire lui meme car il faut l'habitude de ce genre de produit .

Marc lui avait demandé de bien nettoyer la coque , c'est fait .
Il lui montre comment appliquer le produit .

Le chef Marc dit que la pirogue du chef Richard est légère .
On vit dans un monde de chef içi !

Nous mouillons à Losalava , la capitale de Gaua .
Il y a un aéroport et des touristes qui viennent pour voir le lac volcanique .

Pour aller voir ce lac , il y a environ 6 heures de promenade .
 c'est beaucoup et en plus le temps est couvert .

L'accueil ... disons commercial ce qui est exceptionnel au Vanuatu :
des hommes sont assis pendant que nous sortons l'annexe de l'eau .
Personne ne bouge pour nous aider .
Puis un homme se lève quand mème pour nous emmener visiter son gîte espérant ainsi que nous allons lui faire de la publicite ... 
surement pas ! NA .

Et en plus il a demandé de l'aide à Marc pour son installation électrique .
Et Marc , bonne poire , est allé la tester .

Gîte à la " vanuataise " .

A travers les séparations en paille quand un client tousse , tout le monde en profite bien .

Le bungalow des mariés parait-il !
" Robert t'as encore du travail de finition à faire plustôt que de bavarder !" 

Le " resto" est pas mal décoré .

Il nous emmene au magasin que nous aurions pu trouver tout seul !
Et en route , une maison à étages exceptionnelle .

Une rencontre sympathique , un beau jeune homme de type polynésien .
Il est mormon et a fait une mission en Polynésie  .
il trouve que la France est belle et regrette beaucoup les pizzas !

Ils ne sont pas fous les mormons , ils envoient des beaux jeunes hommes pour " missionner " !!!!!

Une autre maison à étage mais je n'ai pas osé m'approcher .

Le magasin .

Les petits enfants de Robert .
Doux mélange de mélanaisien et de polynésiens .

29 Octobre 

Avant de quitter Gaua , " Alban n'a qu'une dent mais un très beau sourire " vient nous voir 

Il est super Alban .

Hier il nous a amené des beaux légumes très gentiment .

 L'île de Vanua Lava .

Nous allons voir du coté de la capitale à Sola .
Impossible à cause de la houle .

Et en plus il y a des crocodiles parait-il .

Un navire du nom de " Patterson " a échoué au 19 ° siècle et des crocodiles se sont échappés de sa cargaison !!!!

Et surtout nous n'aimons pas les capitales .

Nous allons dans une baie au sud : Mocina Bay

Nous sommes le premier bateau à venir jeter l'ancre dans cette baie .

Mème l'image satelitte est pourrie .
Il n'y a que le doudou pour oser mouiller là !
Par contre l'endroit n'est pas pourri du tout bien au contraire .

30 Octobre 

Et quel bonheur de voir des gens contents de nous voir sans arrière pensée .

Malheuresement le temps n'est pas terrible .

Visite à terre .

Ils poussent dans le sable 

Peut être une installation pour une " guesthouse " .... ?

Au bout de cette allée , une dalle en béton bien faite avec des éléments pour faire un toit .

Des ruisseaux qui viennent des montagnes .

Je rage qu'il ne fasse pas plus beau pour les photos !

Première maison et ses jeunes et beaux habitants .

Myrri ( Ortho pas garantie )

Le village n'est pas très beau mais les gens sont très accueillants .
Nous nous sommes assis avec eux .
Et la femme de Bari nous a donné du " Laplap " , le plat local .

Et je n'ai pas pris de photo de notre petite assemblée et j'ai eu tort car ils aiment cela .
Mais j'ai toujours peur de géner les gens .

Le laplap .

Certains sont assez bons , certains nettement moins !

Les anglicans ont couru vite pour conquérir les Banks et les Torres semble-t-il .
Ils y ont le monopole ou presque car il y a toujours des mormons ou des témoins de Jéovah qui trainent dans les parages .

L'église anglicane donc .

Par contre avec les enfants je me lache , ils sont tellement mignons .

Une petite grimpeuse sur cocotier .

Une petite flèche grise pour la rendre plus visible .

La petite grimpeuse se jette à l'eau pour nous faire une démonstration de "water music "

Merci c'etait court mais très bien aussi .

Puis nous reprenons le chemin du retour avec 5 fillettes intrépide  .

Nous avons emené nos 5 petites filles sur le bateau .
Pour une fois que nous avons des filles qui osent venir avec nous , j'en profite .

31 Octobre 

Nous quittons Mocina bay car le mouillage est devenu un peu inconfortable .

Puis le temps change très vite .

Nos copines de hier nous appelent .
 Je pense qu'elles aimeraient bien revenir sur le bateau .

Nous partons sur la cote ouest de vanua Lava .
Nous allons mouiller à coté des cascades jumelles .

Nous passons devant d'ailleurs mais de trop loin .

Juste en arrivant nous péchons un mérou que nous donnerons au chef .

Ils savent , eux , les poissons qui ont la ciguattera ou non .

Un "yacht club " assez bucolique !

C'est beau et rafraichissant .
Elles font une trentaine de mêtres de hauteur .

Nos amis Ursula et Michael ont écrit sur notre guide .
" Patrick and Sarah Henry " , our friends .

Dernier regard .

Maisons avec un petit coup de gîte !

Les tiges de ces feuilles servent donc à " coudre " les feuilles pour les toits .

Nous avons trouvé la famille Henry qui nous accueille très joyeusement .

L'homme au fond à droite avec une serviette sur l'oeil , est un des fils Henry . En débroussaillant  il a eu dans un oeil de la sève d'un arbre empoisonné , le pauvre .

Et nous disons que nous allons revenir les voir demain .